Quelles sont les données collectées par Facebook et les autres gros acteurs du web quand on est connecté ?

Facebook tente tant bien que mal de se racheter une conduite après les différents scandales sur l’utilisation des données personnelles. Dernière action en date pour essayer de rassurer les utilisateurs : un blog post expliquant quelles données sont collectées par Facebook lorsque les utilisateurs ne sont pas connectés au réseau social.

La collecte de données sur les sites et apps

Facebook collecte de la data via ces différents moyens :

  • Les boutons sociaux : ces boutons de partage qui permettent de partager une page ou un article servent aussi à fournir de la data à Facebook.
  • Facebook Login : lorsque vous utilisez Facebook pour vous inscrire ou vous connecter à un service, là encore vous fournissez des données à Facebook. Les boutons sociaux et le social login permettent de connaître l’IP, le navigateur, l’OS et l’app ou le site utilisé par le visiteur. L’IP sert par exemple à connaître la langue de l’utilisateur.
  • Facebook analytics : cet outil de tracking donne des informations aux sites et apps sur la façon dont ils sont utilisés. IP, navigateur et OS sont communiqués. L’utilisation de cookies permet aussi de connaître le nombre de visiteurs uniques et ainsi que lier utilisateurs Facebook et visiteurs et ainsi connaître leur âge et données démographiques.
  • Pixel Facebook : le fameux pixel de conversion unique Facebook permet avec beaucoup de finesse d’analyser la navigation des utilisateurs. Ce pixel permet notamment de diffuser de la publicité sur Facebook à certains utilisateurs selon leur comportement sur votre site.

Facebook précise qu’il collecte des informations, même si vous n’êtes pas connecté et si vous n’avez pas de compte Facebook. Cette collecte se fait via les éléments de tracking Facebook intégrés aux sites et apps tiers.

Twitter, Google, Pinterest, Amazon et font pareil

Facebook profite de cette explication pour nous rappeler (très justement d’ailleurs) que les autres acteurs sociaux font de même, notamment Twitter, Pinterest et LinkedIn. Ces derniers ont eux aussi des boutons de partage. Google est quant à lui omniprésent dans la collecte de datas via Google Analytics (installé sur quasiment 100% des sites occidentaux) et Amazon, Twitter et Google proposent des services de login. Il faut donc se rendre compte que Facebook n’est pas le seul à collecter des données sur notre navigation hors service. C’est le cas de la plupart des autres gros acteurs web.

Commentaires

commentaires