Social média : Facebook autorise enfin les pseudos

Le réseau social Facebook est à l’heure des réformes et en cette nouvelle année 2016, c’est un changement de taille qui vient bousculer les habitudes des utilisateurs.

Facebook encore FACEBOOK

Le réseau social Facebook est à l’heure des réformes. En cette nouvelle année 2016, c’est un changement de taille qui vient bousculer les habitudes des utilisateurs. Auparavant, tout utilisateur qui souhaitait créer un compte dans le réseau de Mark Zuckerberg était obligé de fournir sa véritable identité patronymique. Seulement, Facebook vient de prendre une décision historique en faisant preuve d’un certain assouplissement de sa politique en rapport avec le « real name ». Sous la pression de nombreuses communautés, le réseau social riche de son milliard d’utilisateurs actifs mensuels donne aujourd’hui l’opportunité d’utiliser un pseudonyme lors de la connexion.

Enfin un « oui » aux pseudos…

Depuis toujours, Facebook obligeait les utilisateurs voulant s’inscrire sur son réseau d’utiliser leur véritable identité à défaut de voir leurs comptes suspendus ou au pire : supprimés. Le problème avec cette politique du réseau social est le fait que certaines personnes disposant d’un nom “bizarre”, mais réel voyaient leurs comptes censurés. En réalité, cette politique de Facebook était en parfait désaccord avec les conceptions de certaines communautés homosexuelles ou transformistes. Mais également de certaines personnes qui avaient des postes de responsabilités sensibles. Les nombreuses critiques émises aussi par les autres associations de victimes de violence domestique ont fini par faire reconnaître au géant des réseaux sociaux la rudesse de sa mesure au point qu’il décida de la décliner.

… Mais toujours des règles à respecter

Bien qu’ayant lâché du lest, Facebook ne néglige pas pour autant les différents règlements qui devront encore s’appliquer. Les différents outils qui permettent de limiter les demandes ou de signaler les comptes ont été malgré tout ménagés. Mais le réseau social tient toujours à garantir une certaine protection pour ses utilisateurs. En ce sens, les utilisateurs qui voudront utiliser des surnoms devront avant tout utiliser un pseudo connu de leurs amis. Ceci pour lutter contre des actes illégaux sous couvert de l’anonymat. Seulement, cette utilisation du pseudo est pour le moment testée aux États-Unis.

Par contre, même si l’usage du pseudonyme soulage un grand nombre de personnes, il semblerait que le réseau social essuiera bientôt d’autres critiques en ce sens où il est en train de tester un outil pour connaitre votre orientation sexuelle et votre passé judiciaire.

Makhtar

Makhtar

Content & Social media marketer

Passionné par la transformation digitale, certifié hubspot inbound marketing amoureux de création de contenus et féru de tout ce qui est social média, je partage avec vous toutes les bonnes choses dans ce monde digital.

Commentaires

commentaires