Le cahier des charges du site e-commerce est un document décrivant l’ensemble des fonctions souhaitées dans la marche du futur site et qui permet également de structurer votre activité, de comprendre et d’expliquer un projet dans son ensemble, avec toutes les contraintes, les besoins, les objectifs ou encore les intervenants qui y sont liés.
Il est une étape essentielle au succès d’un projet, pour la visibilité de votre site et la vente de vos produits en ligne. Sa rédaction permet de définir en avance les mots-clés pertinents pour le besoin de votre référencement naturel (SEO).

Voici quelques conseils pour rédiger un cahier des charges e-commerce :

Conseil 1 : Présenter d’abord le projet, c’est-à-dire décrire le concept, les objectifs, la cible, le contexte, etc. Il faut faire en sorte que ça soit exhaustif, précis et compréhensible par tous.
Conseil 2 : Planifier vos actions pour votre site e-commerce
Conseil 3 : Rédiger une description du site e-commerce : le graphisme, la charte graphique, le logo, l’arborescence des rubriques, la description du contenu des pages.
Conseil 4 : Il faut aussi fournir les informations nécessaires sur les produits (nom, description photo) et services qui seront disponibles sur le site.
Conseil 5 : Donner des informations sur la quantité et la qualité des produits que vous voulez proposer
Conseil 6 : Précisez les conditions de livraison de produits, les conditions et délai de rétractation, les modes de paiement autorisés sur le site.
Conseil 7 : Remplir certaines exigences en termes de clarté, de concision et de précision
Il faut toujours penser à ressortir ces 4 grandes lignes avant toute chose afin de pouvoir détailler le contenu pour que la rédaction du cahier des charges soit plus facile :
* Présentation de l’ensemble du projet
* la description du graphique et l’ergonomie
* Description des fonctionnalités et des techniques
* Prestations attendues et modalités de sélection des bénéficiaires

Chacun à sa manière de rédiger son cahier des charges, il faut juste trouver les bons mots et faire une bonne étude. À noter que ce document sera lu en détail par un chef de projet, le développeur et le directeur artistique.

A lire aussi : QUEL AVENIR POUR L’E-COMMERCE EN AFRIQUE ?