07 Techniques pour obtenir des liens entrants pour son site internet

Comment obtenir des liens entrants ou des backlinks ? Avoir des liens de qualité pointant vers vos pages, articles et contenus reste toujours en 2018 un critère majeur de classement sur Google. Mais la capacité de Google à faire la distinction entre liens naturels (créés “naturellement” sans votre aide sur des sites, blogs et forums) et liens artificiels (que vous avez créé à la main ou de manière automatisée) a nettement augmenté ces dernières années au rythme des mises à jour (Pingouin…). Si vous avez un haut niveau en SEO, je ne me fais pas de soucis pour vous, vous saurez adapter vos techniques de linking aux évolutions de l’algorithme (ou reconstruire vos sites tombés) mais si vous êtes une entreprise et souhaitez travailler votre profil de lien dans la durée en minimisant les risques, voici 7 techniques efficaces et sûres proposées par Matthew Woodward

Obtenir 10 fois  plus de liens entrants

Attirer des liens vers votre site est un processus de longue haleine si vous n’avez pas d’action active pour les générer.

A savoir avant de commencer : le nombre de liens que vous attirerez  augmentera à mesure que votre audience se développera en même temps que votre notoriété / votre crédibilité.

Il est évident que lorsque vous avez 1000 visiteurs par mois et que votre entreprise n’a pas encore d’autorité dans votre niche (exemple : vous êtes un consultant qui débute sur Internet), les liens seront plus difficiles à acquérir.

Tandis que lorsque vos prises de paroles seront écoutées – voire attendues – et que vous génèrerez 5000, 10 000 ou 100 000 visiteurs par mois, plus de médias, de blogueurs ou de simples contributeurs sur des réseaux sociaux ou forums feront plus volontiers référence à vos pages en intégrant votre lien dans un article ou une discussion.

Ceci étant dit : les liens sont cruciaux pour accélérer votre démarrage et montrer à Google que vos contenus sont dignes d’intérêt. A ce titre, vous pouvez avoir alors besoin de donner un coup de pouce en essayant de créer par vous-mêmes ces précieux liens.

Quelques conseils cependant :
– Concentrez-vous sur l’obtention de liens créés (ou ayant l’air d’avoir été créés) naturellement
– Priorisez la recherche de liens de qualité (donc pas sur des annuaires spammés de liens)
– Provenant de site ayant un maximum d’autorité et sur des pages avec une thématique proche ou complémentaire

Consultez également  Comment Augmenter vos Taux de Clics dans Google ?

1. Le guest blogging (articles invités)

Les articles invités (ce qu’on appelle également donc le “guest blogging”) sont un excellent moyen de créer des liens de qualité vers votre site en profitant de l’autorité d’un site complémentaire au vôtre.

Google a annoncé observer les liens obtenus dans des articles publiés par des contributeurs tiers sur des sites autres que le leur (guest posts, posts contributeurs, posts partenaires, posts syndiqués…) avec notamment une attention particulière aux liens trop riches (exemple : vous êtes une agence de conseil à Paris et placez un lien sur “conseil Paris” au milieu de l’article).

Pas d’inquiétude cependant : si vous proposez une tribune, une analyse, une étude, un guide de qualité sur un site partenaire et n’abusez pas sur les liens en pensant d’abord à pointer vers votre site de manière naturelle (par exemple en offrant l’opportunité au lecteur de creuser le sujet en consultant un de vos articles), il n’y a aucune raison que Google vous pénalise.

Deux manières de procéder :
1. Soit en contactant un média, un blog, un influenceur pour lui proposer directement votre contenu
2. Soit en participant à un roundup post, une table ronde d’expert (exemple : “10 experts donnent leur prévision concernant l’évolution des agences en 2018”)

La 1ère stratégie est facile à mettre en place. Vous pouvez lire le tutoriel pour écrire pour les influenceurs

La 2nde stratégie ne se décrète pas : vous serez généralement invités à mesure que vous gagnerez en autorité dans votre secteur (on vous invite également à ce type d’article pour profiter de votre réseau étant donné que vous partagerez très certainement un article où l’on vous cite).

2. Les liens cassés (broken link strategy)

La technique du “broken link strategy” consiste à repérer avec des outils comme Check my Links des contenus ou pages publiés sur des sites proches thématiquement du vôtre et qui pointaient vers des sites concurrents initialement (mais pour une raison ou une autre, ces sites ont disparu ou les pages ont été modifiées).

L’idée consiste à :
1. Identifier des articles ou pages comportant des liens sortants
2. Repérer des liens cassés sur ces pages
3. Regarder vers quels contenus ces liens pointaient
4. Proposer (ou produire) un guide ou tutoriel pouvant remplacer la ressource manquante
5. Contacter le site en question par email pour demander (gentiment) de remplacer le lien par votre contenu (meilleur)

3. Le reverse engineering

Le reverse engineering consiste à regarder avec un outil comme SEMRush les contenus qui ont attiré beaucoup de liens chez vos concurrents (ou chez vous d’ailleurs) pour en créer de meilleurs (plus long, plus poussés, plus illustrés…).

Donc maximiser vos efforts sur des contenus qui ont plus de chance de générer des backlinks.

Consultez le tutoriel sur les contenus qui attirent plus de liens

4. Le newsjacking

Le newsjacking consiste à utiliser la force des contenus viraux ou qui font l’actualité pour propulser vos propres contenus et attirer des liens parce que le sujet est brûlant ou suscite un intérêt.

Les seules limites étant de trouver l’intersection entre l’actualité et ce qui fait sens pour votre entreprise, et de ne pas franchir la limite où utiliser l’actualité est perçue comme de la récupération.

5. Le marketing d’influence

Créer son réseau d’influenceurs (qu’ils aient plus d’autorité que vous ou pas d’ailleurs) puis les impliquer dans la création de vos contenus dès le début de la réflexion permet d’obtenir des partages et des backlinks de qualité.

Commentaires

commentaires