Aux États-Unis, les annonceurs continuent d’affluer chez TikTok

Nous vous proposons cette excellente contribution de Le Figaro

Selon le spécialiste Sensor Tower, les dépenses publicitaires y ont augmenté de 11 % en mars.

Derniers tours de piste avant le drapeau rouge? Menacé aux États-Unis de bannissement, ou à tout le moins de vente forcée, le géant chinois des vidéos virales TikTok y séduit toujours les annonceurs. Malgré l’audition musclée de son patron par les membres du Congrès et le dépôt de propositions de lois, les PepsiCo, Apple, Amazon et autre Doordash continuent de se presser sur la plateforme.

Selon le spécialiste Sensor Tower, les dépenses publicitaires y ont augmenté de 11 % en mars. Certains de ces contrats ont sans doute été passés avant le durcissement du ton, côté Washington. Vu la complexité du dossier, les annonceurs jouent aussi probablement la montre en espérant que le dénouement soit le plus lointain possible.

Et pour cause: avec 150 millions d’utilisateurs outre-Atlantique, soit quasiment un Américain sur deux, TikTok reste incontournable pour les grandes marques. La plateforme est le réseau social le plus dynamique depuis le Covid, loin devant Facebook et Instagram. Sa base d’utilisateurs s’est, elle, élargie bien au-delà des adolescents puisque 90 % des utilisateurs américains ont plus de 18 ans.

Une même dynamique est à l’œuvre en France. Sur ce marché de 20 millions d’utilisateurs, TikTok y est la cible d’une commission d’enquête sénatoriale. Sollicité, un publicitaire admet que la tendance n’est pas encore au ralentissement: «Les dépenses sont sur un rythme de croissance à deux chiffres. Beaucoup mettent leurs billes avant la fin.» Une fin encore hypothétique en Europe, faut-il le rappeler.

Voir aussi

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Copy link
Powered by Social Snap